Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

S'enraciner

S'enraciner, trouver ses repères, échanger dans une langue qu'on n'est pas la sienne etc... Toutes les problématiques de l'expatriation, qui sont accentuées lorsque l'on parle d'émigration. Quitter un pays que l'on aime pour fuir la guerre et arriver dans un autre que quelque part on n'a pas choisi pour son climat ensoleillé, ses paysages ou sa culture est autrement plus difficile que s'expatrier pour suivre son conjoint. 

La Suisse a trouvé une bien jolie façon pour permettre aux personnes demandeuses d'asile de s'enraciner à nouveau. Dans de multiples cantons, romands, allemands ou italiens, par le biais d'associations poussent en milieu urbain des jardins communautaires. Jusque là rien de nouveau sous le soleil me direz vous, cette initiative est déjà présente en France et dans d'autres pays d'Europe. Mais dans la plupart y jardinent des personnes immigrées et demandeuses d'asile et des suisses. Le jardin devient alors un lieu où l'on rencontre l'autre, un lieu d'échange multi culturels, une salle de classe en plein air où l'on cultive à la fois fleurs et légumes tout autant que le lien social et la découverte de l'autre.

Plus d'informations sur Potagers Urbains en Suisse

Les commentaires sont fermés.